EQUIPE DE FRANCE BECASSE
CHAMPIONNAT EUROPE SUR BECASSES 2017
lire la suite

SAINT GERMAIN LE GAILLARD
FTGN
lire la suite

EXPOSITION NATIONALE NANTES CACS
Résultats
lire la suite



INFOS CLUB
PV Réunions Comité & AG
consultation en ligne
lire la suite

Les TAN 2014 (le 25/05/2014)

LES     TAN   2014

Cailles ou Perdreaux ?

        

Pour le 1er TAN de cette Année sur le Causse Larzac, ayant utilisés Perdrix rouges et Cailles,  nous avons constatés unanimement que les jeunes chiens sont plus à l'aise avec des cailles sur pieds  qui se défilent  ou même rasées que sur les perdreaux largement anesthésiés par de dévoués poseurs sensibilisés à l'économie, certains de ces oiseaux on malheureusement du mal à sortir de réanimation.  Beaucoup de Pointermen qui ont connus les Tans dans les années 80 et 90 sur cailles  savent que c'est une situation évidente. Pour les plus jeunes cela mérite quelques explications.

  Il  serait souhaitable que nos délégations qui peuvent se fournir en cailles (caille des blés d'élevage exclusivement), utilisent ce gibier pour les TAN et ce dés 2014, cet oiseau  est maintenant à nouveau autorisé par notre Administration de l'Environnement de manière officielle et peut être lâché en Nature.

 Les avantages :

Le faible coût qui à dépense égale sur l'épreuve, permet de mettre les jeunes chiens plusieurs fois en présence afin de produire une evaluation plus aboutie.

Les cailles ne demandent pas d'être endormies à grand coup  de moulinet comme les perdreaux qui risquent de s'envoler ou de se défiler à toute vitesse avant que le chien ait pu être mis au contact. Bien posée, une caille ne bouge pas ou très peu et  il est inutile sur des parcelles manquant de couvert de la dissimuler sous un tas d'herbe ou de pailles comme pour les Tans sur chaumes en été, rempart visuel qui souvent perturbe l'émanation de l'oiseau.

Il est de nos jours très facile de se fournir en cailles à un prix relativement correct, permettant une préparation plus facile des chiens par leurs propriétaires ou présentateurs.

Car le scenario  classique des 2 perdreaux achetés quelques jours avant le Tan pour un jeune Chien à peine débourré se termine souvent mal. Le premier perdreau s'envole dans le bois avant que la contremarche soit terminée pour allez chercher l'artiste qui attend sagement dans le coffre.

Le second dont l'endormissement à été largement rectifié afin d'éviter de voir s'envoler le deuxième billet de 10 euros sans mise en présence. Cet oiseau est arrêté... mais il  risque d'être happé avant l'envol par notre bouillonnant élève. Leçon qui se termine par un rapport  qu'il gardera précieusement en mémoire pour charger  directement l'oiseau le jour du tan en évitant d'arrêter pour ne pas perdre de temps...conscient qu'il accomplit un travail rapide et bien  fait.

Aux Concurrents :

Pour mettre en présence vos jeunes,  choisissez de petites parcelles avec des bordures qui permettent aux cailles bien volantes de disparaître à la vue du chien, mieux un sous bois très ouvert,  les cailles s'envolant souvent en chandelle la repose est presque toujours masquée par la végétation. En cherchant bien pour le prix des deux perdreaux vous pourrez vous procurer presque une dizaine de cailles. Après un bel arrêt soutenu,raccrochez et  laissez voler  n'allez pas tenter une relève qui se termine souvent mal !

Pour cet oiseau abandonné, votre Pointer vous le rendra et vous  fera tuer plus tard 10 à ses arrêts de marbre, un sacrifice qui vaut bien la réussite de votre élève.

                                                                                                         Bonne Saison de Tan 2014

                                                                                                                                              Pierre Avellan

 

                           
Mentions légales - © 2017 Pointer Club Français - © 2010 Pointer Club Français - tous droits réservés - Conception, réalisation - Conception, réalisation ALPHA GESTION